Périmètre d'intervention

 

Les contrats de Quartiers Durables ne s’implantent pas n’importe où et n'importe comment. Ils sont choisis en fonction de critères objectifs et de concertations entre la Région de Bruxelles-Capitale et les communes.

 

Des choix basés sur des critères objectifs

 

Le diagnostic des quartiers à renforcer s’établit sur des critères objectifs en matière socio-économique, de logements et de cadre de vie.
Sont ainsi privilégiés les quartiers :

  • marqués par de fortes inégalités sociales : taux de chômage élevé, précarité, etc.
  • qui comportent de nombreux logements mal équipés, trop petits ou insalubres
  • dont le cadre de vie est peu agréable: façades et intérieurs d’îlots fortement dégradés, immeubles à l’abandon, manque d’espaces verts
  • où les habitants peuvent éprouver un sentiment d’insécurité et où le lien social est affaibli.

L’ensemble du périmètre d’intervention prioritaire au sein duquel se déroulent les contrats de Quartiers Durables s'appelle « EDRLR » ou « Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation ».

 

10 communes concernées

 

Comme on peut le voir ci-contre, l'« EDRLR » couvre un nombre important de quartiers situés principalement sur 10 communes du territoire régional : Anderlecht, Bruxelles, Forest, Ixelles, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Gilles, Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek.

Année après année, le choix définitif des quartiers bénéficiaires de cette politique se fait en concertation entre les autorités régionales et communales.

 

Carte du périmètre d’intervention prioritaire (EDRLR)

 

  1. Anderlecht
  2. Auderghem
  3. Berchem-Sainte-Agathe
  4. Bruxelles
  5. Etterbeek
  6. Evere
  7. Forest
  8. Ganshoren
  9. Ixelles
10. Jette
11. Koekelberg
12. Molenbeek-Saint-Jean
13. Saint-Gilles
14. Saint-Josse-ten-Noode
15. Schaerbeek
16. Uccle
17. Watermael-Boitsfort
18. Woluwe-Saint-Lambert
19. Woluwe-Saint-Pierre